Blotti dans son coin, il dissémine quelques points sur le mur . Il défie cet océan de noir en leur donnant un vif éclat. Seuls ses yeux peuvent les percevoir , les manipuler. Maintenant , le mur devient un champ de bataille où ces petits points démolissent peu à peu l’empire obscur. Son armée se multiplie , la victoire lui semble indubitable. Mais , il n’y est jamais arrivé. Une tâche absurde, certainement ! Il suffit d’ouvrir la porte et sortir pour être entièrement dans le noir . Une force monstrueusement accablante finissant toujours par abîmer ses points minuscules. Il se reconnaît , cet être nu et tronqué qui se résigne aux souvenirs , à la vie , au noir . « Pardonne -moi, ami, moi je n’ai pas pu ouvrir ma fenêtre ,dehors c’est tout noir. »
Pour lui , il ne s’agit pas d’un état d’âme ou d’un élan unanime de tristesse , ce Noir est une subsistance dévorante , un vécu lancinant ..Comment oser ouvrir cette fenêtre, ami, avec des mains tremblantes , un esprit craintif ? Exposer de nouveau sa peau desséchée aux lueurs infidèles ? Renifler encore l’odeur de la lâche vérité qui se cache ? Comment guérir avec un tel bilan ; une enfance rongée par des soucis anticipés et une jeunesse abominablement épuisée ?
Il ne s’agit pas d’une vision pessimiste, ami ! Non, ce Noir est inhérent à ses idées , à ses actes , à ses sensations, à ce fatras de temps et d’espaces qui le brouille .. Ce n’est pas l’objet d’une poésie larmoyante ni d’un morceau désenchanté serinés au bord d’un « lac » en souvenir d’un hier ..Lui..Il n’a plus le courage de faire des pas , de jouir les matins ! Ah ! Ah ! ce matin d’un mardi où il a perdu déjà le sens de faire un pas ! Depuis , immobilisé au seuil de l’horizon de sa vie , sa bouche ne savoure que les chagrins .Il erre dans le dédale déraisonnable de dates ! Il ne se reconnaît que dans ce coin et il ne peut désormais que parsemer des points sur le mur Noir ..Pourquoi ce Noir ? Qu’est-ce que c’est ?

                                                                                                                                                                   JELLITI Mouheeddine

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.